Prendre conscience de ses erreurs

Parfois, je prends conscience de certaines de mes erreurs éducatives.
Bon, je vous rassure, je  ne me rend pas compte brusquement qu'en fait, je bas mes enfants ou que je les insulte tous les jours !
Mes erreurs sont plus des maladresses. Je pense qu'elles sont dues  à l'éducation que j'ai reçue, à mes préjugés, même s'ils sont, pour la plupart, inconscients.
Voici un exemple qui m'était arrivé vers les 12-15 mois de Ptiloup.
Atelier dessin avec Ptiloup. Il prend les crayons de couleur et se lance dans des boucles, des points, des traits... bref, des gribouillages !
A un moment, il me tend un crayon et me dit "broum-broum !" (comprendre : "voiture"). Comme très souvent, il veut que je lui dessine une voiture.
Je m'exécute donc, et il me regarde attentivement, sans bouger. Puis, il me demande un dessin de chat, d'hélicoptère, de bébé...
Je lui propose à plusieurs reprises de dessiner lui aussi, mais il décline mon offre... Je n'insiste pas.
Au final, je passe une trentaine de minutes à dessiner pour mon fils, qui lui, ne touche plus aux crayons de couleur.
... et là, je prend conscience de ma maladresse ! Dessiner pour Ptiloup, sur sa propre oeuvre, ne sert à rien, sauf à le dévaloriser : il voit que la voiture de maman est plus réaliste que celles qu'il dessine habituellement, et peut-être qu'il "n'ose" plus dessiner !


Depuis cet épisode, il y a eu d'autres ateliers "dessin". Ptiloup a continué à me demander de lui dessiner un chat, une voiture ou un bébé... J'ai gentiment refusé, en lui proposant "toi, dessine !"... et en effet, il a dessiné !
Cela n'était pas aussi réaliste que ce que je pourrais faire, évidement, mais le principal est là : il s'amusait, sa confiance en lui grandit, et ses dessins évoluaient de jour en jour !

Autre maladresse que j'aurais pu faire (image prise sur Pinterest) : découper des morceaux de ses dessins et encadrer... Je voulais faire quelque chose de ce style, jusqu'à ce que je me rende compte que Ptiloup investissait peut-être plus ses dessins que moi : je n'ai pas le droit de les découper, de les transformer pour en faire quelque chose d'autre...

Qu'en pensez-vous? Faites-vous des "bourdes" comme ça? Avez-vous tendance à culpabiliser quand vous vous en rendez compte? (moi un peu...)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire